"GUSTAV KLIMT ET LA SÉCESSION VIENNOISE.
A VIENNE QUI POURRA !"


Étienne Aubert, conférencier d'art
Actualité artistique parisienne en conférence

 

Le mercredi 21 novembre 2018 à 19h00
Cocktail dînatoire

 

« Dans le cadre de l'exposition "Gustav Klimt" à l'Atelier des Lumières.

L’emblématique Palais de la Sécession à Vienne, au frontispice duquel est inscrite cette devise "A chaque siècle son art, à l’art sa liberté », s’affirme comme le lieu d’exposition de ce courant viennois fondé en 1897 par Gustav Klimt et Josef Hoffmann. Ils seront suivis notamment par Koloman Moser, Egon Schiele et Oskar Kokoschka.
En rupture avec l’académisme de l’empire austro-hongrois, Klimt ne manquera pas de choquer les viennois avec « la frise Beethoven » qu’il considèrera comme une œuvre d’art totale alliant peinture, musique et utilisation de l’espace. Qu’importe s’il est banni des autorités officielles. Les richissimes viennois lui réclameront des portraits de leurs épouses.
Avec Klimt, la femme est choyée et très désirable. Elle domine le monde. Elle est son thème exclusif. : il la saisit nue ou somptueusement parée, en mouvement, assise, debout, couchée, dans toutes les positions et dans toutes les attitudes les plus provocatrices. Émilie Flöge, créatrice de mode, sera sa compagne à la fin de sa vie.
Peint en 1908, « Le Baiser » fait partie du Cycle d'or de Klimt. Il illustre l’amour infini et le bonheur érotique, avec son aura fascinante d’or. »

19h : Accueil autour d'un cocktail dînatoire
119h30 / 21h : Conférence
21h : Échanges autour d'un verre

 
Participation aux frais: 10€
Nombre de places limité
 

© Gustav Klimt, "Judith"

Infos pratiques

VOZ’Galerie
41 rue de l’Est
92100 Boulogne-Billancourt

Tél.: 01 41 31 40 55
Site Internet
Contact Email